Pourquoi donner vos vêtements à une association caritative n’est pas toujours utile

En cette période de l’année, nous sommes nombreux à faire des dons à nos associations préférées. Bien que donner de l’argent soit une chose agréable, donner quelque chose de plus palpable, voire même personnel, comme des vêtements, l’est d’autant plus. Faire don de ses vêtements permet non seulement de se débarrasser des habits que l’on ne porte plus depuis un certain temps, et qui nous encombrent, mais aussi d’offrir l’occasion à quelqu’un d’autre de s’habiller, n’est-ce pas?

Au risque de briser le mythe, le don de vêtements à des associations caritatives n’est pas aussi rose que vous le pensez.

 

Laissez-moi vous expliquer

Tout d’abord, en ce qui concerne les associations qui revendent les vêtements donnés, seulement 10 à 20 % sont en effet vendus dans leurs magasins. Les 80 à 90 % restants sont vendus à des usines textiles du monde entier. À partir de là, une moitié de ces vêtements sont transformés en chiffons ou sont « broyés », et l’autre moitié sera vendue sur les marchés africains, à un prix plus élevé. Le prix moyen d’un pantalon en jean vendu sur le marché africain est d’environ 6,03 €. Cela signifie que vos vêtements peuvent être envoyés à des personnes qui pourraient en avoir besoin, mais ils doivent d’abord les acheter.

Ensuite, nous savons que les vêtements pourraient être en effet une nécessité pour de nombreuses personnes

Mais il existe d’autres besoins généralement bien plus importants. Prenons le cas des catastrophes naturelles ou provoquées par l’Homme. La région et les personnes touchées par une catastrophe finissent par se retrouver submergées de vêtements ou d’autres objets donnés non essentiels. Dans un article du NPR, Juanita Rilling, l’ancienne directrice du Centre d’Information pour les Catastrophes Internationales de l’USAID (Agence des États-Unis pour le Développement International) rappelle une anecdote poignante lors de l’ouragan Gilbert. En 1988, l’ouragan de catégorie 5 a frappé le Honduras et 12 personnes y ont perdu la vie. Malheureusement, un avion transportant du matériel médical essentiel n’avait pas pu atterrir en raison des piles de vêtements (qui n’avaient pas été demandés) et d’autres approvisionnements sur la piste d’atterrissage. Finalement, l’avion avait donc dû changer de trajectoire et cela avait coûté un temps précieux aux secouristes pour sauver les Honduriens.

 

Reconsidérez le don de vos vieux vêtements

Si vous voulez vraiment aider les autres, reconsidérez le don de vos vieux vêtements. Au lieu de cela, nous vous invitons à faire des recherches sur vos associations caritatives préférées et à regarder ce dont elles ont vraiment besoin. Bien souvent, l’association pourrait réellement avoir besoin d’argent. Si tel est le cas et que vous souhaitez tout de même savoir où va votre argent, visitez Charity Navigator pour lire les avis, l’historique financier et la responsabilité des organisations à but non lucratif mondiales.

Donner une partie de votre temps

Nous savons que donner de l’argent n’est pas une idée aussi séduisante que le don de vêtements, mais l’argent permet à l’association d’acheter le matériel ou les produits adéquats dont les bénéficiaires ont réellement besoin. Un autre moyen remarquable d’apporter votre aide est de donner une partie de votre temps. La plupart des associations proposent des opportunités de bénévolat, et c’est une excellente façon de sentir que vous faites vraiment une différence.

 

Si vous songez à jeter vos vêtements, faute d’en faire don à une association, essayez également d’éviter cette option. La mode éphémère (aussi appelée « fast fashion ») constitue une grande partie de nos déchetteries. Selon certaines estimations, 5% des décharges sont constituées de déchets textiles.

Optez donc pour différents moyens de recycler vos vêtements, comme organiser un troc de vêtements (comme le nôtre!), les transformer en chiffons ou les coudre pour en fabriquer de nouveaux habits comme des bavoirs, des jupes ou des débardeurs.

Clothing exchange is an ideal solution to stop compulsive shopping

 

Vous pouvez aussi rechercher des centres de recyclage de textiles dans votre région. Avec les vacances qui arrivent à grands pas, mettez-vous au défi de NE PAS acheter de nouveaux habits cette année. En évitant d’acheter des vêtements issus de la mode éphémère, vous faites ainsi un grand geste pour notre environnement et les générations futures en réduisant les déchets et votre empreinte carbone.

 

 

Et vous, faites-vous don de vos vêtements à une association caritative ? Si oui, et d’après vos recherches, quelles associations ont le plus besoin de vêtements ? Ou bien, avez-vous essayé de donner des vêtements pour, en fin de compte, réaliser qu’ils n’étaient pas nécessaires ? Avez-vous abandonné la mode éphémère ? Quelles solutions à la mode éphémère avez-vous trouvées qui fonctionneraient le mieux pour vous ET pour l’environnement?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.